Guide d’achat appareil photo numérique

Les appareils photos numériques sont apparus sur le marché grand public à la fin des année 90. Ils ont rapidement révolutionné le monde de la photographie et se sont largement démocratisé à partir de l’an 2000.

Ils ont surtout mis un terme aux pellicules gâchées, au délais et au coût de développement.

Ces merveilles de technologie et de miniaturisation permettent d’avoir un aperçu de la photo à peine celle ci réalisée. L’utilisateur peut alors décider de suite ce qu’il fait de son cliché. Réussi, il le garde, loupé, il peut l’effacer de suite et éventuellement reprendre la photo. De retour chez lui, il peut également imprimer directement les clichés sélectionnés si il le désire.

Les fabricants ont vite senti les évolutions possibles de ce marché et n’ont pas tardé à réagir en se lançant dans une guerre technologique et commerciale très agressive.

Coté utilisateurs, actuellement le choix est vite fait. Même si l’on trouve encore des inconditionnels de la photographie argentique (qui est, il faut le dire, encore supérieure en qualité dans quelques domaines), coté matériel, tout vous pousse à vous équiper numérique. Pour un particulier et une utilisation classique, le numérique est le choix qui s’impose !

En complément de notre précédent article sur les types d’appareils photos numériques, voici quelques données supplémentaires.

LES COMPACTS

C’est la gamme d’appareils numériques la plus simple et la plus accessible au grand public et aux débutants.

Ils disposent de nombreux réglages prédéfinis (mode scène) qui conviennent à la plupart des situations rencontrées en photo classique. Des fonctions avancées (détection de visage, anti-yeux rouges…) équipent les appareils compacts de dernière génération.

    Les avantages des compacts :

  • Encombrement réduit
  • Nombreux réglages prédéfinis
  • Utilisation tres simple
  • Prix abordables
    Les inconvénients des compacts :

  • Images parasitées (“bruit”, quasi assimilable au grain en argentique) dans les conditions difficiles d’éclairage
  • Lenteur (démarrage, mise au point, rafale)
  • Manque de précision du viseur
  • Possibilité créatives limitée

Budget : de 70 à 400 Euros

LES BRIDGES

Ce type d’appareil se situe entre les appareils compacts et les boitiers reflex. Grâce aux nombreux réglages manuels possibles, ce type de boitier numérique s’adresse plutôt aux amateurs éclairés ou aux débutants souhaitant pousser leur apprentissage de la photographie. Avec les Bridges, il est possible d’utiliser différents accessoires tels que flash “externe” et filtres optiques par exemple. Par contre, l’objectif n’est pas interchangeable (comme pour les compacts). Autre grosse différence avec les reflex, la visée ne se fait pas au travers de l’objectif.

    Avantages des bridges :

  • Meilleure maîtrise de l’image (surtout en conditions techniques)
  • Encombrement plus faible qu’un reflex
  • zoom plus puissant que sur un compact
  • Bon rapport performances / prix
    Inconvénients des bridges :

  • Objectif non interchangeable
  • Réactivité plus faible qu’un reflex
  • Viseur “non réaliste” (comme les compacts)
  • Limitations techniques (faible profondeur de champ par exemple)

Budget : de 300 à 700 Euros

LES REFLEX

C’est la catégorie d’appareils photo numériques avant tout destinée aux vrais amateurs passionnés ou aux professionnels de la photo. On peut distinguer 3 gammes de boitiers Reflex : les grand public, les experts, et les pro (et le prix varie en fonction, allant de 700 € à plus de 5000 € le boitier nu). La grosse différence entre les autres types d’appareils photos numérique et les boitiers Reflex est le type de visée. Dans les boitiers Reflex, la visée se fait au travers de l’objectif et permet ainsi de visualiser l’image “exacte” qui sera prise (en terme de cadrage au moins). L’autre grosse différence est la possibilité de changer l’objectif utilisé. En effet, selon le type de photo que l’on souhaite réaliser (macro, téléobjectif, grand angle…), il est nécessaire de monter un objectif approprié pour obtenir une qualité optimale.

Ces boitiers Reflex sont en général vendu “nu”, c’est à dire boitier seul, sans objectif. A vous d’acheter ensuite le ou les objectifs nécessaires à votre utilisation et correspondant à vos besoins (sachant que le cout d’on objectif varie de quelques centaines d’euros pour un objectif entrée de gamme grand public à prés de 15 000 € pour les gros téléobjectif pro).

Toutefois la majorité des fabricants et distributeurs proposent des packs attractifs (pour un premier achat en reflex) comprenant un boîtier et un objectif.

    Avantages des Reflex :

  • Grande réactivité
  • Evolutivité
  • Qualité d’image
  • Visée “directe”
    Inconvénients des Reflex :

  • Encombrement (boîtier, objectifs, accessoires…)
  • Prix élevé
  • utilisation plus complexe (nécessite un apprentissage)

Budget : de 700 à 6000 Euros